Menu
Menu
Nos prestations

Panneaux solaires

Autoconsommation

Particuliers

Professionnels

Été 2022: Les prix de l’énergie flambent en Europe, quelles seront les conséquences pour les ménages?

29/07/2022

Depuis la fin des livraisons de gaz provenant de la Russie (GAZPROM) en Europe, le prix du gaz s’envole. Accompagné par un manque de production d’énergie (nucléaire) et les vagues de chaleur du mois de juillet, le prix de l’électricité devait forcément flamber à son tour. Mais la vraie question est: quelles seront les conséquences de la flambée des prix de l'énergie pour les ménages? 

 

 

Pourquoi le prix de l'énergie augmente en Europe?

 

Cette semaine (26/07), le prix des contrats de fourniture de gaz a fortement augmenté et dépasse à présent les 190€ le MWh, un prix qui approche dangereusement du record historique des 215€ le MWh atteint en mars 2022 lors de l’attaque de la Russie en Ukraine. Selon le cabinet Rystad Energy, « le mois de juillet est en piste pour devenir le mois le plus cher de tous les temps » sur les marchés de plusieurs pays Européens, dont la France. 

 

Concernant la partie électricité, le mois de juillet est en général un mois calme pour le marché. En effet, la chaleur, les vacances scolaires ou encore les exportations du nucléaire à l’étranger font baisser les prix sur le marché. Mais contrairement à d’habitude, l’été 2022 est un véritable chamboulement pour les fournisseurs car toutes les conditions sont réunis afin de créer un véritable raz-de-marré sur les marchés de l’électricité. En effet, les tensions concernant les livraisons de gaz russe, l’envolée du prix du carbone et du CO2, la forte sécheresse dû aux températures élevées, la faible disponibilité du nucléaire français causée par les exportations, et enfin une hausse de 3% de la demande des ménages français (climatisation), font que le marché de l’électricité français est sous l’eau. 

 

CONSÉQUENCES: Compte tenu du manque de disponibilité de l’énergie nucléaire en France, les prix de l'électricité pour la livraison de l'hiver prochain y sont les plus élevés d'Europe et les prix des factures d’énergies va flamber pour les entreprises et les ménages. 

 

Que va t-il se passer en France concernant le marché de l'énergie dans les mois à venir? 

 

 

En France, le marché devient un véritable ouragan financier. Les contrats de fourniture d'électricité au quatrième trimestre 2022 en France coûtent désormais 824€ le MWh (à savoir deux fois plus cher qu’en Allemagne), contre 200€ le MWh début 2022. Selon la CRE*, « Ces prix reflètent soit des anticipations de forte pénurie pour cet hiver, soit une prime de risque élevée sur le marché de l'électricité français, et vraisemblablement la conjonction des deux ». 

 

CONSÉQUENCES: Cette « pénurie » pourrait consister à (si elle n’est pas « anticipée »): plus de 200 heures de  défaillance en France l'hiver prochain, qui impliquerait environ 30 jours de coupure au cours des trois mois d'hiver 2022/2023, selon le DG de la CRE*. 

 

Étant donné que le prix au MWh augmente, les factures d'électricité des ménages devraient forcement augmenter aussi. Cette flambée de l’énergie en France engendre dès aujourd’hui des conséquences pour les entreprises françaises.

En effet, les entreprises dont les contrats de fourniture d'énergie arrivent à échéance à la fin de l'année 2022 sont complètement paniquées. Certaines attendaient le dernier moment pour renouveler leurs contrats, espérant une baisse des prix, mais cette position est de moins en moins tenable et certaines doivent déjà affronter la perspective d'une hausse brutale de leurs coûts de production.

 

C'est pour cela qu'au premier trimestre 2022, un bouclier tarifaire avait été appliqué afin d'éviter de faire subir au ménage la première forte hausse de l'énergie de l'année 2022. À l'époque de l’application de ce bouclier, les prix de l'électricité oscillaient entre 150 et 300 euros le MWh, or aujourd’hui on dépasse désormais les 800 euros le MWh. Dans tous les cas, en 2023, le coût de la prolongation d'un tel bouclier tarifaire sera donc décuplée (x10) pour les finances publiques afin d’éviter au Français de subir une hausse si forte que certains ne pourront plus se chauffer. 

 

CONSÉQUENCES: Si les finances publiques ne prolonge pas le bouclier tarifaire qui a vu le jour début 2022, ( qui consiste à éviter une hausse de 45% du prix de l’électricité en France, le choc pour les ménages risquerait alors d'être redoutable.

 

En conclusion, selon certains experts de l’énergie, les marchés Européens ne font pas confiance à EDF qui selon eux surestiment les difficultés attendues cet hiver en France, ce qui engendre une flambée des prix et une potentiel manipulation. —> La CRE va mettre en place « une surveillance renforcée du marché ».

 

*CRE: Commission de régulation de l'énergie

 

Retour aux actualités
Les avis clients
  • Equipe professionnelle, à l'écoute et attentive aux besoins. Sunalya a été très réactive et minutieuse dans sa réalisation. Je recommande.

    Florian
  • Un service de qualité, à l’écoute des besoins, réactivité et maîtrise de l’outil!
    LAFENETRE

54-60 Route du Rabey
33640 Isle-Saint-Georges

05 57 91 03 86

Du lundi au vendredi de 9h à 18h.